Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vie sensorielle

Maria Montessori considérait que la main était l’auxiliaire de la pensée, car on appréhende son environnement avec tous ses sens. Maria Montessori a élaboré des exercices permettant au jeune enfant d’aiguiser ses sens :


• distinguer les perceptions ( comparaison )
• préciser les classements, ordonner
• généraliser, conceptualiser

 


Le matériel est donné à partir de trois ans, quand l’enfant sait bien manipuler la Vie Pratique, car la concentration acquise est nécessaire. A travers la manipulation, la vision de la réalité devient plus précise et exacte, la perception du monde dans lequel il vit devient plus fine. L’enfant se repère de façon plus précise, il devient un explorateur conscient.

 


Le matériel sensoriel dans une classe Montessori aide l'enfant à devenir conscient des détails en lui offrant, en premier lieu, des sensations fortement contrastées, telles que le rouge et le bleu et des sensations graduées telles que de nombreuses nuances différentes de bleu. Le matériel lui, permet de savoir ce qu'est le rouge, le bleu, de comprendre l'abstraction de la bleuté et finalement l'abstraction de la couleur elle- même.


Chaque matériel sensoriel isole une qualité définie telle que la couleur, le poids, la forme, la texture, la taille, le son, l'odeur, etc... Le matériel souligne une de ces qualités particulières en éliminant ou minimisant les autres différences. Ainsi, les boîtes à sons ont toutes la même taille, la même forme, la même couleur et la même texture; elles différent uniquement par les sons que l'enfant entend lorsqu'il les secoue.


Le matériel sensoriel Montessori aide l'enfant à distinguer, à classer et à associer une nouvelle information à ce qu'il connaît déjà. Le Dr. Montessori pensait que ce processus était le départ d'une connaissance consciente. Elle provient de l'intelligence qui fonctionne de manière concentrée sur les impressions procurées par les sens.

 


Grâce à cette éducation sensorielle l'enfant doit être capable de « décrire, comparer et classer des perceptions élémentaires » et d'« associer à des perceptions déterminées les organes des sens qui correspondent ».

Tag(s) : #Vie sensorielle

Partager cet article

Repost 0